Votre navigateur ne supporte pas JavaScript et vous n'avez pas accès à toutes les fonctionnalités du site.
Veuillez vérifier que JavaScript est bien activé sur votre navigateur.

Prévenir les violences sexuelles dans le milieu sportif

11,2% des jeunes sportifs sont ou ont été victimes de violences sexuelles au cours de leur enfance, au sein même du club où ils exerçaient leur passion. C’est fort de ce constat – et de sa propre expérience – que l’ancien rugbyman Sébastien Boueihl a créé une association « Le Colosse aux pieds d’argile » pour venir en aide aux victimes et jouer le rôle de maillon manquant entre elles et les autorités adéquates. La Fédération française de Hockey sur glace a proposé mardi 04 mai dernier une conférence sur ce sujet délicat, et apporte tout son soutien à cette association indispensable « pour protéger les enfants, mais aussi toutes les personnes qui gravitent autour d’eux dans le milieu du sport ».

La Fédération française de hockey sur glace a conscience qu’il peut exister des déviances dans le milieu sportif. « Nous sommes tous concernés et impliqués, précise Nilly Marieke, élue au comité directeur de la Fédération française de hockey sur glace. Il existe des cas, ils sont rares et peu connus, mais ils existent bien », ajoute-t-elle.

 

La fédération cherche donc des solutions pour préserver ses jeunes licenciés, tous les professionnels ou bénévoles qui gravitent autour d’eux, ainsi que la réputation du club impliqué. La promiscuité dans les vestiaires, les déplacements, les hébergements sont autant de situations qui peuvent être à risque, non seulement pour les enfants, mais également pour les encadrants (coachs, entraîneurs, dirigeants, parents accompagnants…).

 

Pour épauler les clubs, encadrant et enfants, il existe une association, Le colosse aux pieds d’argile, à laquelle les clubs peuvent faire appel. Fondée en 2013 par Sébastien Boueilh, ancien rugbyman lui-même victime d’actes de pédophilie entre ses 12 et ses 16 ans, « comme 11,2% des jeunes sportifs », précise-t-il (derrière ce chiffre accablant se cachent différents types de violences sexuelles : bizutage - interdit par la loi depuis 2018 -, attouchements, harcèlement et même viol). Sébastien Boueilh a mis près de 20 ans avant de raconter ce qui lui était arrivé, et il a décidé, avec d’autres victimes, de créer une association capable de venir en aide aux enfants, aux parents, aux entraîneurs et aux clubs.

 

L’association du Colosse aux pieds d’argile a pour vocation de prévenir et d’informer tous les acteurs du mouvement sportif aux différentes violences sexuelles (harcèlement, bizutage, attouchements, viols…). « Notre association œuvre tant pour la protection des enfants que celle des éducateurs », précise Simon Latournerie, intervenant régional pour l’antenne Ile-de-France du Colosse aux pieds d’argile. « Nous travaillons main dans la main avec différents partenaires, la justice, les procureurs, des psychologues, des avocats et des juristes. Et bien évidemment de nombreuses fédérations sportives sont engagés à ses côtés, dont la Fédération française de hockey sur glace ».

 

L’association compte huit antennes en France (Auvergne-Rhône-Alpes, Bretagne-Normandie, Centre Val-de-Loire, Grand Est, Ile-de-France, Nouvelle Aquitaine, Occitanie et la Réunion).

N’hésitez pas à vous rapprocher d’eux si vous êtes vous-même victime, parent, entraineur à la recherche d’information ou parent. Vous pouvez également, en tant que club, vous approprier ou vous inspirer de la Charte des Colosses. Cette charte comporte de nombreuses préconisations comme la manière de saluer les enfants au sein de la structure (éviter la bise), ne pas s’isoler, dans la mesure du possible, dans un endroit clos avec un enfant. Encore une fois, ces conseils visent à protéger les enfants mais aussi les éducateurs qui ont un ascendant sur ces enfants. La charte invite également les clubs « à réfléchir de manière collective comment mieux protéger enfants et coachs. La libération de la parole est la clé », martèle Simon Latournerie. « Et si vous êtes perdus, nous sommes là pour prendre le relai afin de transformer le signalement oral en quelque chose d’écrit et de structuré, transmissible aux autorités concernées ». Pour résumer, le Colosse aux pieds d’argile est un excellent maillon entre la victime et la mise en place (ou non) d’une procédure judiciaire.

Vous trouverez toutes les informations nécessaires sur le site du Colosse aux pieds d’argile ainsi que sur leurs réseaux sociaux. 

 

 Page Facebook du Colosse aux pieds d'argile

Site Internet du Colosse aux pieds d'argile

 Compte Instagram

 

 

Milena Poncik